Parents

Comment savoir si un matelas est trop mou ?

Votre rendement au travail dépend en partie de la qualité de votre sommeil. Cette dernière, quant à elle, est fonction de votre matelas. Que votre support de sommeil soit mou ou dur, son état dépendra de vos besoins. Comment savoir si un matelas est trop mou ? Tout d’horizon à travers cet article.

Essayer votre matelas

Pour savoir si votre matelas est trop mou, vous devez l’éprouver en l’essayant. Il n’y a pas de complexe à avoir, car le test est un peu hors du commun. Pour s’assurer de l’état de votre futur matelas, vous devez vous coucher dessus.

A découvrir également : Quel avocat choisit pour un divorce à l'amiable ?

Même si le matériel se trouve en magasin, vous devez vous y allonger. Ne faites pas attention aux regards des autres clients. Il ne s’agit pas de l’impression que vous leur faites, mais plutôt de votre confort et de surcroît de votre santé. Si vous comptez y dormir à deux, faites le test à deux. L’objectif est de voir comment réagir le matelas dans les conditions réelles d’emploi. Le jugement peut être biaisé en raison du fait que le matériel de couchage est encore neuf. Toutefois, c’est déjà une manière plus ou moins fiable de s’informer. De plus, la technique peut s’appliquer même à la maison.

Pour commencer, allongez-vous sur le dos pour apprécier la réaction de vos muscles. Il faudra mettre l’accent sur la sensation de relaxation.

A lire aussi : Quel sur-matelas pour un matelas trop dur ?

Analysez vous-même pour voir si vous avez l’impression de foncer. Si tel est le cas, c’est que le matelas est mou.

Observer les zones creuses du matelas

La forme du matelas peut déjà vous aider à en savoir plus. Vous pouvez rechercher des irrégularités à la surface. S’il existe des zones d’affaissement, c’est que votre corps n’est pas équitablement allongé sur le matelas lorsque vous dormez. Une observation à l’œil peut ne pas être efficace alors servez-vous d’un ruban à mesurer. Tendez-le, zone par zone sur la surface du matériel de couchage. Ainsi, vous verrez plus facilement les creux. Ils ne seront pas en contact avec votre mesurette contrairement aux autres endroits.

Vous pouvez aussi faire passer vos mains entre le creux du matelas et de vos lombaires en étant couché sur le matériel. En cas de passage, en douce, de votre membre supérieur, c’est que le matelas est dur.

Une autre façon d’essayer votre matériel est de se mettre sur le côté. Observez à ce moment si votre coude s’enfonce. En effet, se mettre sur le côté fait basculer le poids et augmente la pression du corps sur une zone précise. Vous devrez percevoir au bout d’un moment sur les points de pression du coude sont agréables ou douloureux.

Articles similaires