Famille

Explorant la Vie des Enfants de R. Kelly : Une Histoire Familiale Complexe

Purgeant actuellement une lourde peine pour de nombreux cas d’abus sexuel, R. Kelly n’a pas toujours eu une vie de famille facile. Le célèbre chanteur a été confronté à plusieurs difficultés et aujourd’hui encore on s’interroge encore sur la relation entre ce dernier et ses enfants. Que sait-on réellement de l’histoire familiale de R. Kelly ?

R. Kelly et son épouse Andrea Kelly : une histoire difficile

Andrea Kelly, aujourd’hui ex-épouse de R. Kelly était chorégraphe et danseuse au moment de son mariage avec le célèbre chanteur. Le mariage a eu lieu en 1996 et Andrea n’avait que 22 ans. Alors que tout le monde pensait que le couple vivait une vie parfaite, la situation changea assez rapidement. En septembre 2005, Andrea avait demandé une ordonnance restrictive contre son époux. Plus tard, en 2006 précisément, elle veut le divorce qui fut prononcé trois ans plus tard en 2009. Selon les propos de Andrea Kelly (de son vrai nom Andrea Lee), elle a été abusée physiquement, émotionnellement et financièrement par le célèbre chanteur.

A voir aussi : Âge idéal pour le cinéma avec enfants : conseils et astuces pratiques

R. Kelly et Joann Kelly : une relation assez compliquée

Joann Kelly est le premier enfant de R. Kelly. C’est la première fille du couple, aujourd’hui divorcé. Il faut dire que jusqu’à sa sixième année, Joann a eu une bonne image de son père. Mais, avec les nombreux scandales qui s’enchaînaient autour de sa personne, Joann a dû trop tôt faire face à une autre réalité.

Si grandir comme l’enfant d’une célébrité est vu comme une joie, ce n’était pas le cas de Joann. Sa relation avec son père s’est très vite détériorée. Joann affirme que prendre conscience des crimes de son père fut l’un des pires moments de sa vie. Elle fut très affectée mentalement. Pour trouver la force de vivre, elle s’adonne à la musique, puisqu’elle a déjà essayé de se suicider une fois. Joann Kelly s’appelle désormais Buku Abi, peut-être à cause de la mauvaise relation avec son père.

A lire aussi : Les ingrédients insoupçonnés d’une pâte autodurcissante parfaite

Jaah Kelly : le deuxième enfant de R. Kelly

Jaah Kelly, le deuxième enfant de R. Kelly est né Jaya Kelly. Bien qu’elle soit née fille, elle s’identifie plus comme un homme trans. Déjà à 13 ans, l’adolescente affirmait sur les réseaux sociaux qu’elle s’identifiait à un garçon dès 5 ans. Ces affirmations n’ont pas plus à R. Kelly qui n’a d’ailleurs pas soutenu ce changement. Quelques années plus tard, Jaah a changé de genre pour devenir une lesbienne. Selon ces propos, elle voulait devenir homme dans le but de vivre librement avec les filles, puisqu’elle ne se sentait pas attirée par les hommes. Elle s’intéresse peu à l’avis des autres et se réfugie dans la musique.

Robert Kelly Jr. : l’enfant discret

Né en 2002, Robert est le plus jeune enfant de la famille. C’est pour l’instant un basketteur à l’université. À l’opposé de ses sœurs, Robert se fait très rare sous le feu des projecteurs. Il ne se prononce pas trop sur les crimes de son père et se concentre plutôt sur sa carrière.

Une vie de famille brisée

Selon les propos d’Andrea, R. Kelly n’est plus en contact, ni avec elle, ni avec ses enfants. Avant même d’être condamné, le chanteur aurait coupé tous ponts avec son ex-femme et ses enfants. Quoique la situation soit assez inquiétante, les enfants affirment toutefois que les œuvres musicales de leurs pères restent une source d’inspiration.

Articles similaires