Actu

Quel est l’âge minimum pour faire l’amour ?

Des relations amoureuses, dès la puberté, peuvent conduire une jeune fille ou un jeune homme à sa première expérience sexuelle. Il s’agit d’une étape très capitale pour la suite de la vie de l’adolescent (e), que ce soit sur le plan social ou pour sa vie conjugale. Cependant, avec les règles de la société, certaines personnes se demandent quel est l’âge idéal pour aller à l’acte sexuel. La suite de cet article vous apportera plus de précision.

L’âge minimum pour faire l’amour selon les scientifiques

Plusieurs études ont abordé le sujet et ont défini en moyenne le moment légal pour s’engager dans les histoires d’amour.

A découvrir également : Quels pays choisir pour des vacances en famille ?

L’âge idéal pour perdre sa virginité

Selon les études sus-évoquées, la passion amoureuse se déclenche pour la première fois vers 13 ou 14 ans. Alors que la première expérience d’amour partagée est vécue à 17 ans, elles ont mis la barre à 19 ans. De ces conclusions scientifiques, il ressort que la sexualité doit commencer après 19 ans. C’est l’âge idéal pour bien s’épanouir, jouir d’une vie de couple paisible tout en réussissant sa vie professionnelle.

L’étude scientifique

Pour bien réussir les recherches et arriver à cette conclusion, les chercheurs ont porté leur étude sur le parcours de 1659 jeunes de même sexe. L’âge de ces derniers est compris entre 16 et 29 ans. La population est subdivisée en trois groupes. Le premier comprend ceux qui ont fait l’amour pour la première fois à 15 ans. Le deuxième est composé de gens considérés comme ceux qui ont fait l’amour à un âge normal et le troisième regroupe ceux qui sont en retard. Ces derniers ont fait l’amour pour la première fois à 19 ans.

A découvrir également : 2022, l'année du hentai ?

Les scientifiques ont également pris en compte plusieurs autres paramètres pour une précision de l’âge minimum pour faire l’amour. Il s’agit notamment des critères génétiques et des critères comme :

  • les croyances religieuses ;
  • le niveau de vie professionnel ;
  • la fréquence des relations amoureuses ;
  • l’apparence physique et la masse corporelle.

Le bilan des analyses montre que ceux qui sont considérés comme en retard ont moins de partenaires. Ils sont susceptibles de se marier et de mener une vie plus confortable. La raison est qu’ils sont obligés d’être plus sélectifs avec leurs partenaires pour mener des relations authentiques.

L’âge de la majorité sexuelle définie par la loi

Pour protéger les enfants ou mineurs de tous dérapages sexuels ou relations non consenties, la loi s’intéresse aux actes sexuels. Elle reconnait ainsi un âge minimum à partir duquel le jeune garçon ou la jeune fille est capable d’avoir un consentement plus éclairé.

Le Code pénal français reconnait dans son article 227-25 de la loi qui définit l’agression sexuelle sur mineur une tranche d’âge précise. Il s’agit de l’âge de 15 ans qui est l’âge à partir duquel l’adolescent (e) peut choisir d’avoir des rapports sexuels sans enfreindre la loi.

De façon plus explicite, la loi stipule que le fait qu’un adulte se livre à une agression sexuelle sur une personne âgée de moins de 15 ans est puni de plus de cinq ans avec une amende de 75 000 euros. La peine est amplifiée si l’auteur de l’infraction est un adulte qui a une autorité sur l’enfant. Mais notez qu’une telle loi varie d’un pays à un autre.

En outre, Ernestine Ronai rappelle qu’en 1832, les gens croyaient que les filles âgées de 11 et 15 ans avaient atteint l’âge sexuel légal. Néanmoins, cette tranche ne représente pas la majorité sexuelle inscrite dans la loi.

L’opinion des parents

Les parents se souciant de la vie sexuelle de leurs enfants se stressent beaucoup pour la première fois, surtout pour les jeunes filles. Pour cela, ils décident d’accompagner leurs enfants dans les premiers pas à travers des instructions.

Ils sensibilisent les enfants sur les dangers qu’ils courent en allant précocement à l’acte sexuel. Pour les parents, il n’y a pas un âge défini. Mais, il y a le bon moment pour le faire. Tout dépend des réalités de chaque milieu, de chaque société et des coutumes de la famille. Cependant, il n’y a pas de raisons pour qu’un enfant de moins de 18 ans fasse l’amour.

Articles similaires